Rechercher

Nouvelle Lune en Gémeaux : répondre à notre besoin et notre quête de développement intellectuel 1/2

Thème général de la Nouvelle Lune


Le Soleil et la Lune se rejoignent dans le paysage aéré du signe des Gémeaux, indiquant que le mois sera orienté vers la stimulation intellectuelle et le développement de la raison.


Notre curiosité sera éveillée et nous chercherons des réponses, notamment des réponses liées aux questions matérielles et financières ainsi qu'aux plaisirs sensuels.


La communication sera un facteur important au cours de ce mois et pourra prendre diverses formes : des conversations animées au chant et à la prise de parole en public; de la rédaction de nombreux messages texte aux études et voyages vers diverses destinations. Les petits trajets et les changements d'environnement peuvent nous donner plus de matière à réflexion, satisfaisant ainsi notre curiosité, notamment en ce qui concerne notre sécurité matérielle et notre avancement professionnel.


Accomplir cette quête contribuera non seulement à notre bien-être émotionnel et physique, mais nous permettra également de panser les blessures relatives à la perte de liberté personnelle et d'expression de soi.


Afin de répondre à cette quête d'informations et de connaissances ainsi qu'à notre besoin de savoir pour nous sentir bien émotionnellement et physiquement, nous devons nous tourner vers la planète Mercure, car elle gouverne le signe des Gémeaux et symbolise notre besoin psychologique d'apprendre et de communiquer dans notre vie quotidienne.


Mercure rétrograde


Traditionnellement, Mercure est chez lui dans le signe des Gémeaux dans le sens où ce que représente la planète peut fonctionner normalement, sans inhibitions, à moins que d'autres corps célestes n'interfèrent avec son expression.


Mercure débutait son mouvement rétrograde le 10 mai à 4°51' Gémeaux puis est revenu dans le signe du Taureau le 24 mai. Toutefois, l'indication que certains domaines de notre vie devaient faire l'objet d'une réévaluation apparaissait déjà dès le 26 avril.


C'est presque comme si nous commencions à ressentir le besoin de plus de stimulation dans la zone de notre thème astrologique où résident les Gémeaux, puis une situation s'est présentée ou quelqu'un est apparu et nous a fait remettre en question ce besoin, nous poussant vers une attitude conservatrice et prudente. en nous agrippant à certains mots ou certaines pensées pour des raisons de sécurité. S'il peut être opportun pendant ce mois de ne pas explorer de plus verts pâturages, le mouvement rétrograde de Mercure permet d'approfondir les fonctions de réflexion et d'apprentissage et est donc, paradoxalement, favorable à la collecte d'informations, nous aidant à acquérir de nouvelles connaissances.


Lors de son passage dans le signe du Taureau, Mercure est sous l'emprise de Vénus et puisque la déesse de l'amour parcourt également le même signe, cela accentue le besoin de confort matériel et de sécurité.


Mercure en Taureau : les idées et les pensées sont tournées vers des questions pragmatiques et matérielles ainsi que vers des considérations sensuelles.

Le position céleste de Mercure dans le signe du Taureau suggère une attitude mentale qui consiste à s'accrocher aux idées acquises pour la tranquillité d'esprit et le confort qu'elles nous procurent, mais aussi parce qu'elles nous font nous sentir dignes d'amour et d'appréciation. Changer d'avis sur une situation, un sujet, quelque chose ou quelqu'un peut nous sembler menaçant en ce moment.


Il ne serait pas surprenant qu'en début de mois, nous nous retrouvions bloqués ou obsédés par quelque chose ou quelqu'un en relation avec la zone où se situe le signe du Taureau dans nos thèmes astrologiques, empêchant la zone Gémeaux de nos thèmes de bénéficier de nouvelles idées, de nouvelles perspectives, de contacts stimulants et de solutions créatives.


Le mouvement rétrograde de Mercure suggère que nous devrions prendre du recul et reconsidérer la valeur de ces idées auxquelles nous nous accrochons depuis longtemps. Sont-elles à l'origine d'émotions négatives qui interfèrent avec le fonctionnement de notre corps ou notre bien-être général ? Nous empêchent-elles d'acquérir plus de sécurité matérielle et nous aident-elles à progresser dans la vie ? Nous empêchent-elles de nous engager dans des relations significatives ? En ce moment, nos idées et nos mots ont besoin de concentration et de structure. Le temps et la patience sont essentiels et aucune pression extérieure ne pourra nous aider à prendre une décision. De plus, les informations qui répondront à nos besoins doivent être fondées sur des preuve et obtenues par expérience directe, car nous recherchons des informations sur lesquelles nous pouvons compter.


À un moment donné au cours de ce mois, nous rencontrerons la figure de l'Épouvantail tout comme Dorothée l'a fait dans le Magicien d'Oz et nous serons confrontés à la question suivante : pour atteindre nos objectifs et répondre à nos besoins, devons-nous tourner vers la gauche ou vers la droite ?


Les nombreuses options et incertitudes auxquelles nous sommes confrontés en ce moment nous obligent à nous accrocher à ce que nous savons ou avons appris jusqu'à présent.

Durant le mois, nous pourrions nous retrouver comme Dorothée dans le Magicien d'Oz face à l'Épouvantail et à la question : pour atteindre mes objectifs et pour répondre à mes besoins, dois-je tourner à gauche ou tourner à droite ?

La rétrogradation de Mercure met également en évidence l’espace psychique qu’occupe le signe de la Vierge dans notre carte du ciel, ce domaine de notre vie que nous sommes psychologiquement enclins à maintenir en ordre et en bon état de fonctionnement puisque Mercure gouverne également ce signe.

Cette période est favorable à l'introspection pour regarder de plus près nos schémas de pensée et la manière dont nous recueillons et traitons habituellement les informations et comment nous les communiquons à notre environnement immédiat. Un mois où la collecte, le traitement et la catégorisation des informations demanderont du temps et de la patience. Où la qualité primera sur la quantité.


L'exploration intellectuelle et spatiale, l’apprentissage grâce à la prise de nouveaux cours, la jonglerie de nouvelles idées par l'intermédiaire de ceux et celles que nous côtoyons au quotidien reprendront plus naturellement une fois que le mouvement rétrograde aura cessé le 3 juin.


Cependant, une fois que Mercure reprendra son mouvement direct, nous devrons être prêts à abandonner certaines idées et certaines pensées puisque ce dernier s'alignera sur Pluton le 4 juin. Un certain deuil sera nécessaire.


Alors qu'il réintègrera le signe des Gémeaux le 14 juin, il deviendra important d'explore de nouvelles pensées et de nouvelles idées. Le retour de Mercure dans le signe des Gémeaux favorise les activités intellectuelles, la nouveauté et l'expérimentation plutôt que les considérations pragmatiques, matérielles et sensuelles. Le jeu et la légèreté réapparaîtrons dans nos vies. Nous pourrons bénéficier de plus de flexibilité et d'ouverture d'esprit et ainsi pouvoir abandonner plus facilement certaines idées devenues désuètes et en adopter de nouvelles qui serviront à nous ouvrir de nouvelles voies dans la vie.


Des idées audacieuses, d’envergure et innovatrices surgiront dans nos esprits, par l'intermédiaire des autres ou de circonstances de la vie entre le 19 juin et le 21 juin.


La peur de la dualité à la Nouvelle Lune et pendant le mouvement rétrograde de Mercure


Parce que Saturne met Mercure au défi à la Nouvelle Lune et pendant la durée de son mouvement rétrograde, embrasser la dualité sera très difficile. Cela peut se manifester dans le monde, mais aussi dans nos propres vies.


De plus, il se peut que nos idées ne trouvent pas un accueil chaleureux de la part des autres.


Nous serons contraints de réfléchir plus profondément, de retourner à la planche à dessin et d'adapter nos idées et nos pensées à la réalité.


Lorsque nous nous accrochons à nos propres idées ou pensées, quelqu'un ou quelque chose apparaîtra pour les défier, faisant apparaître l’archétype du Fripon (ou Décepteur) dans nos vies.


La forme que prendra le Fripon ou Décepteur durant ce mois ressemblera à une force qui nous empêchera de bouger, d’apprendre ou de communiquer, nous contraignant à revoir, réécrire ou recommencer un plan ou un projet.


Cette force pourrait être perçue comme provenant d'un groupe auquel nous appartenons ou d'une association dont nous faisons partie. Elle sera soit intériorisée (se limiter inconsciemment par peur de représailles), soit extériorisée (se dresser contre les autres ou contre certaines situations).


Lorsque nous nous accrochons à nos propres idées ou pensées, quelqu'un ou quelque chose apparaîtra pour les défier, faisant apparaître l’archétype du Fripon (ou Décepteur) dans nos vies.


4 vues0 commentaire