Rechercher

Nouvelle Lune éclipse solaire totale en Sagittaire : potentiel de croissance ou rêve de grandeur ?

Dernière mise à jour : 6 déc. 2021

Introduction


L’autrice et sœur bénédictine Joan Chittister écrit dans son livre Ce que je crois : En quête d'un Dieu digne de foi (Éditions Bellarmin): « Tant que je n’aurai pas trouvé le Dieu auquel je crois, je ne comprendrai rien à ma propre vie. » Elle explique que : « c’est le Dieu auquel nous choisissons de croire qui détermine le reste de notre vie ». Elle développe cet énoncé en rajoutant : « Si mon Dieu est un juge sévère, je vivrai dans une incessante culpabilité. Si mon Dieu est le néant sacré, je vivrai une existence de solitude cosmique. Si mon Dieu est capricieux et dominateur, je vivrai à la merci d’un géant railleur ». Toutefois, nous pouvons aussi choisir de croire en une autre version de Dieu : « Si mon Dieu est vie et espérance, je vivrai une existence pleine et débordante toute ma vie.»


Pennies growing into huge sums of money
« Si mon Dieu est vie et espérance, je vivrai une existence pleine et débordante toute ma vie.» ­ autrice et sœur bénédictine Joan Chittister dans son livre Ce que je crois : En quête d'un Dieu digne de foi

Ce n'est pas un hasard que ces mots proviennent de la plume d’une femme née avec, dans son ciel de naissance, Jupiter dans son propre signe, celui du Sagittaire, signe dans lequel le Soleil et la Lune s’unissent lors de cette Nouvelle Lune éclipse solaire totale, dernière de la saison des éclipses de 2021, qui aura des répercussions jusqu’au printemps prochain.

Notre quête et notre besoin de vérité et de sagesse ne connaissent pas de frontières en ce moment. Avec le zèle et la passion du Scorpion, soutenu par le sérieux, la maturité et l’expérience du Capricorne, nous partons à l’aventure pour trouver les réponses aux grandes questions de notre existence. C'est donc le moment propice de l'année pour débuter des projets qui vont nous aider à nous développer intellectuellement et spirituellement, notamment par un retour aux études, par l'apprentissage d'une nouvelle langue, par la planification d'un voyage à l'étranger, et ainsi de suite.


Les sujets de la quête de la vérité, de la recherche et de connaître ce qui se passe au-delà de nos frontières seront à l’honneur.


Cette quête pour approfondir nos connaissances sera conditionnelle au soutien ou à l’absence de soutien d’autres planètes et corps célestes tels qu’exprimés par leur symbolisme et leurs modes d’expression, en particulier celui de Jupiter, qui régit le signe du Sagittaire, actuellement et jusqu’à la fin du mois de décembre, dans le signe du Verseau, signe qui est concerné par le progrès de l’humanité. La manière intuitive, parfois dogmatique de l’expression de l’énergie sagittaire est tempérée et refroidie par la nécessité d’opérer de manière détachée, rationnelle et scientifique du Verseau. C’est donc une quête de connaissance au service du progrès de l’humanité qui est semée ce mois-ci.


Chart of the New Moon, Total Solar Eclipse on December 4th, 2021
Carte du ciel de la nouvelle lune éclipse solaire totale calculée avec le logiciel SolarFire

L’espace Sagittaire dans notre psyché


Astrologiquement, l’image du Dieu qui habite en nous réside dans ce que les astrologues appellent la « 9ème maison », un espace psychique dédié à la quête des grandes réponses aux questions existentielles.


La 9ème maison appartient au signe astrologique du Sagittaire parce que nous avons besoin de la flexibilité, de l’enthousiasme, de l’optimisme et de l’ouverture d’esprit du Sagittaire lors de l’exploration, de la recherche et de la réception d’informations qui élargissent notre champ de conscience. Nous avons également besoin de l’ « énergie sagittaire » pour aller à la quête de Dieu et pour être en mesure d’articuler le Dieu en lequel nous croyons. Jupiter est traditionnellement associé au signe du Sagittaire parce qu’il représente le principe de croissance et d’expansion intrinsèque à tout être vivant ainsi que le besoin psychologique chez l’Homme qui motive sa quête de sens.


L’espace Sagittaire décrit les lieux de transition qui favorisent le développement du Savoir (scientifiques, philosophique, spirituel) et qui permettent à l'humanité de se dépasser. C'est l'Ailleurs, ce qui déborde de nos frontières géographiques, matérielles, psychologiques et spirituelles, du plus mondain (ex. : voyages, exportations) au plus abstrait et théorique, comme la Loi, la religion et la philosophie.


Il est complémentaire à l'espace des Gémeaux qui décrit les lieux de transition qui servent au partage d'informations, généralement prises pour acquis et servant à composer avec la réalité de tous les jours, comme notre voisinage, notre boîte de courriels, les bureaux, les ordinateurs, les routes, les classes, etc.


L'axe Gémeau - Sagittaire oppose le développement et l'expression de la pensée de l'individu au développement et à l'expression d'un Savoir plus collectif, plus global, régissant le comportement de groupes d'individus, comme les textes de Loi, les écritures dites « saintes », les écrits à saveur philosophique, les enseignements universitaires. Il cherche à réconcilier la pensée rationnelle et objective avec la pensée intuitive et théorique. Quand cet axe est fortement souligné dans le ciel ou à notre naissance, nous avons le défi de trouver le juste milieu entre ces deux pôles.


Ensemble, ces deux signes traitent de la communication et du développement intellectuel.


Autres facteurs célestes significatifs à la nouvelle lune et durant ce mois


Neptune dans le signe du Poisson et Uranus dans le signe du Taureau


Dans les jours qui suivent la Nouvelle Lune, l'interférence de Neptune suggère une certaine confusion, un certain manque d'encadrement ou de réalisme autour de nos objectifs et projets. Des situations chaotiques peuvent nous faire dévier de nos plans. Ce qui débute ce mois-ci devra faire l’objet de contrôle rigoureux afin que cela ne dégénère pas en dépenses excessives, en dettes ou autres formes d'excès ou de servitude morale et psychologique. Avec la présence de Neptune en Poisson et l'accent placé sur le signe du Sagittaire, nous devons rester flexibles, prêts à expérimenter et garder nos options ouvertes. Neptune injecte du chaos, mais aussi de la magie dans nos vies. Individuellement, le besoin d'échapper à la réalité peut rendre le travail et les tâches quotidiennes plus difficiles à accomplir.

À la confusion de Neptune s'ajoute l'imprévisibilité et les rebondissements inattendus du destin qu'apporte Uranus, un peu comme la présence de la lame de la Roue de Fortune l'annonce dans un tirage de tarot. C'est en réaction à ces événements que nous devons dépasser nos frontières pour chercher les réponses dont nous avons besoin.


Lame de la Roue dans le jeu du Tarot, dessinée par Brigid Ashwood
Lame de la Roue de Fortune dans le jeu du Tarot, dessinée par Brigid Ashwood : Uranus est synonyme d’imprévus et de rebondissements du destin, comme l’annonce la lame de la Roue dans un tirage de Tarot. Les situations évoluent, pour le meilleur ou pour le pire.

Vénus et Pluton dans le signe du Capricorne alliés de Mars en Scorpion


L'intensité et le drame attendent nos relations personnelles. Nous pourrions être consumés par l'amour et la passion et espérer que nos partenaires éprouvent les mêmes sentiments et émotions. Nous pourrions être déçus lorsque les autres ne parviendront pas à atteindre les grands sommets émotionnels que nous vivons et nous suivre dans la descente aux enfers des profondeurs que nous toucherons. Sur une note plus positive, nous pourrions être farouchement loyaux et engagés avec une capacité à combattre toute injustice sociale.


Cette alliance de planètes offre des opportunités de bâtir des relations et des partenariats qui peuvent apporter structure et stabilité dans nos vies dans le long terme ainsi qu'un solide soutien émotionnel.


D’un point de vue sociétal, cette combinaison de planètes peut correspondre aux changements dans les programmes et subventions gouvernementaux pouvant apporter un grand secours financier en ce moment.


Personnes principalement concernées : les natives et natifs du dernier décan des signes du Cancer, du Capricorne, de la Balance et du Bélier, mais également les Taureaux, Scorpions et Poissons du dernier décan.

Vénus rétrograde


La phase rétrograde officielle de Vénus débute le 19 décembre et durera jusqu'à la fin janvier, même si elle restera dans le signe du Capricorne jusqu'au début du mois de mars 2022.


Alors que nous retournons dans les espaces physiques de nos bureaux, construisons de nouvelles relations professionnelles, rencontrons d'anciens collègues, ce sera une période de test pour nos valeurs. Aimons-nous vraiment nos carrières? Que pensons-nous de nos gestionnaires et de nos collègues ? Pour certains, ce sera d'heureuses retrouvailles, pour d'autres un cauchemar et le rappel douloureux des mauvais choix qu'ils ont fait dans le passé.


Sur le plan personnel, d'anciens modèles relationnels réapparaîtront. De vieux visages reviendront nous hanter comme des fantômes pour un exorcisme définitif. La présence de Jupiter dans le signe du Poisson durant ce mouvement de Vénus offre des opportunités de croissance, d’ouverture vers les autres, qui pourrait faciliter la transition. Mais lorsque cette planète entrera en Bélier, au printemps 2022, nous réaliserons que nous sommes toujours dans les mêmes contraintes et conditions. Notre besoin de liberté et d'indépendance se manifestera à nouveau.


Vénus en Capricorne peut également être vue du point de vue d'un employeur : attirer et garder des employés sera un problème jusqu'au début du mois de mars 2022 et peut-être au-delà, jusqu'à ce que Pluton quitte le signe du Capricorne en 2024...


Personnes principalement concernées : les natives et natifs du dernier décan des signes du Cancer, du Capricorne, de la Balance et du Bélier, mais également les Taureaux, Scorpions et Poissons du dernier décan.


Jupiter : du Verseau au signe du Poisson


À la fin du mois de décembre, Jupiter passera dans le signe du Poisson, laissant derrière lui la planète Saturne dans le signe du Verseau. Il ira rejoindre un autre ténor du panthéon céleste, Neptune : au principe de l’expansion et de la croissance se greffera le principe de la dissolution des limites. Psychologiquement, la quête de sens et d’espoir en l’avenir s’unira au désir de rédemption, d’un retour « dans le ventre de la mère » et la dissolution de l’ego. Jupiter troquera la logique et la raison pour le mysticisme, l’union universelle et la créativité. Le désir d’amour et de compassion universels, d’expériences collectives de fusion et d’expérimentation de réalités alternatives seront amplifiés lorsque ces deux planètes uniront leurs forces.


Les individus avec cette combinaison planétaire dans leurs thèmes natals deviennent souvent des guérisseurs du monde, que ce soit par leurs contributions politiques, humanistes ou artistiques.


Le défunt pape Jean-Paul II avait cette signature céleste à la naissance (Jupiter et Neptune en conjonction) de même que l'actuel premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson (opposition entre Jupiter et Neptune) et l'aspirant à la présidence de la république française, Éric Zemmour (conjonction entre Neptune et Jupiter).


Le charlatanisme et la tromperie correspondent aux manifestations négatives de cette combinaison d’archétypes.


Personnes concernées par ce passage de Jupiter dans le signe du Poisson : les Poissons, les Gémeaux, les Vierges et les Sagittaires, particulièrement celles et ceux qui sont nés dans le dernier décan (le mois d’avril 2022 peut correspondre à un tournant dans leur vie). Ce même passage peut aider les Capricornes, les Taureaux, les Scorpions et les Cancers du dernier décan, sans les excès et tendances à l’inflation que pourrait exprimer ou ressentir les autres signes.


Exemple d’une personnalité publique porteuse des symboles de cette nouvelle lune


Denis Coderre, ancien maire de la ville de Montréal


Dans un article publié dans la Presse, le journaliste Patrick Lagacé tenait ces propos concernant l’ancien maire de la ville de Montréal qui se présentait à nouveau comme candidat à la mairie de Montréal l’automne dernier :


« Le fiasco des billets vendus et donnés de la Formule E avait scellé son sort en 2017, quand le Denis 1.0 avait refusé obstinément pendant des mois de donner le vrai score. Ça avait teinté sa fin de mandat, ça avait mis en relief ses réflexes d’opacité, sa folie des grandeurs aussi, corollaire d’une vision très « Jean Drapeau » de la mairie, comme si Montréal devait absolument se mettre sur la mappe en 2021, à la 1967. »


L’astrologie confirme cette exubérance ainsi que la tendance à voir grand chez Denis Coderre, mais également son amour inconditionnel pour l’humanité.


Carte du ciel de l'ancien maire de la ville de Montréal, Denis Coderre
La carte du ciel de Denis Coderre révèle un excès d'optimisme et une certaine difficulté à se fixer des limites. Les éléments du Feu (intuition, vision) et de l’Eau (émotion et sentiments, besoin de relations humaines) sont dominants tandis que les éléments de l'Air (logique et détachement) et la Terre (réalisme et patience) sont faibles. Carte du ciel dessinée à l'aide du programme astrologique Solar Fire.

Non seulement le soleil se situe dans le signe du Sagittaire à sa naissance, mais également Mercure, Vénus et Mars. De plus, ces planètes entretiennent une relation étroite avec Jupiter, son représentant. Tout ce casting lutte avec une autre bande de personnage situé dans le signe du Poisson, le signe de l’amour inconditionnel, mais également du chaos et du mysticisme.


Denis Coderre n’aime pas les limites.


Pour contrebalancer cet excès d’optimisme et d’imagination, il faut du réalisme, une certaine capacité à se structurer et un certain détachement pour voir objectivement les faits et la réalité.


En astrologie, la capacité de se structurer provient de la force et de la position de la planète Saturne et le côté pragmatique provient des signes de terre. Les signes d’air et leurs maîtres peuvent fournir objectivité et impartialité.


À ce niveau, le thème natal de M. Coderre révèle que Saturne se trouve dans le signe d’air du Verseau, traduisant son besoin de structurer la société pour la faire progresser, mais il a de la difficulté à ancrer ses efforts puisque Saturne se bat avec Neptune, qui symbolise, entre autres, son besoin de déconnection de la réalité, ce que les jungiens appellent le besoin de participation mystique. Au niveau collectif, Neptune représente les rêves d’une génération et comment cette génération s’y prendra pour les réaliser. L’envers du rêve : les chimères.


Bien que la présence d’une certaine rigueur existe dans son thème, elle est surtout intellectuelle. Aucune planète personnelle ne se trouve dans un signe de terre pour lui conférer un certain réalisme et un sens de ses propres limites et celles des autres.


La Nouvelle Lune Éclipse met en relief tous les points sensibles de sa carte du ciel. Il se peut fort bien que ce mois-ci soit le début d’une nouvelle aventure pour Denis Coderre.


Une fable à titre de conclusion


Le Dieu qui nous apparaît en ce moment est nourricier, illuminateur, compatissant, structurant, bien qu’imprévisible. Il voit haut et loin.


Collectivement et personnellement, nous l’accueillerons avec enthousiasme, optimisme et ouverture d’esprit. Mais Jupiter et Saturne, représentant la quête du sens, la structure et la forme, tous deux en Verseau, nous rappellent que nous devons travailler ensemble pour trouver les réponses que nous cherchons. Et surtout, regarder au-delà de ce que nous avons appris à reconnaître comme étant la réalité pour obtenir ces réponses.


Jusqu’à la prochaine saison des éclipses, qui débute en 2022, nous devons faire attention à l’arrogance, aux excès d’optimisme et au dépassement de nos limites.


La version de la fable « La Laitière et le Pot au Lait » de Jean de la Fontaine peut servir de métaphore à la qualité de cette Nouvelle Lune. Dans son récit, une laitière entreprend de vendre une cruche de lait au marché. Sur son chemin, alors qu’elle porte la cruche de lait sur sa tête, elle commence à rêvasser. Elle s’imagine comment elle pourrait faire fructifier son avoir avec les sous qu’elle pense obtenir avec la vente de son lait. Ceci faisant, la pauvre rêveuse ne porte pas attention devant elle, pose un pied sur un caillou, et trébuche. Le pot au lait se fracasse ainsi que ce potentiel dont elle rêvait.

Illustration de la fable de La Fontaine : "La laitière et le pot au lait"
Tout comme la laitière de la fable, les individus gouvernés par le Sagittaire et Jupiter se laissent souvent emporter par des visions du futur, négligeant des détails qui peuvent faire dérailler leurs plans.

Ouvrir les portes des possibilités est probablement nécessaire en ce moment. Mais nous devons être conscients du travail et du réalisme requis pour réaliser tout potentiel de l'avenir. Le diable est dans les détails, écrivait Friedrich Nietzsche dans le Zarathoustra. C’est bien l’angle mort de cette Nouvelle Lune Éclipse.

9 vues0 commentaire