Rechercher

Nouvelle Lune éclipse solaire en Gémeaux : Apprendre de notre passé pour guérir et pardonner


Nouvelle lune éclipse solaire annulaire : les anneaux de feu. Photo: Shutterstock.

Le 10 juin, juste après le lever du soleil, vers 6h54, Montréal sera sous les effets d'une éclipse solaire annulaire. Dans une éclipse solaire annulaire, la Lune ne bloque pas complètement la lumière du Soleil, ce qui crée un phénomène visuel saisissant: le Soleil apparaît entouré d'un anneau de feu. D'un point de vue astrologique, c'est moins inquiétant comparativement à une éclipse solaire totale puisque notre sens collectif du soi tel que représenté par le Soleil n'est pas sous la maîtrise de notre subconscient (la Lune). L'étreinte mensuelle du Soleil et de la Lune se tiendra dans le signe des Gémeaux, mais d'autres caractéristiques astrologiques importantes rendent cet événement céleste remarquable sur le plan symbolique et psychologique.


À Montréal, Pluton se trouve à la tête du peloton céleste, regroupé dans une formation de type « locomotive », divisant le ciel en deux (voir la ligne pointillée dans la carte du ciel ci-dessous).

Mars, de passage dans le signe du Cancer, un signe qui ne l’avantage pas, affronte Pluton : une signature céleste génératrice de protestations ou de décharges émotionnelles (Mars en Cancer) contre les règles et structures de la société devenues obsolètes et nuisibles pour notre bien-être collectif (Pluton en Capricorne).


Pluton représente notamment notre instinct collectif de survie. Nommé d'après le dieu des enfers dans la mythologie grecque, il peut symboliset les comportements que la société élimine de la vue ou sanctionne, les jugeant inacceptables ou dangereux pour sa survie, d'où le lien entre Pluton et les tabous. Dans un thème astrologique individuel, Pluton indique des qualités ou des aspects de la personnalité qu'une personne trouve honteux et laids, et qu'elle cache dans son inconscient, mais visibles sous la forme de comportements ou de pensées névrotiques ou obsessionnelles. C'est une facette du Ça freudien.


La découverte de Pluton correspondait avec l'avènement de la psychanalyse. Mais bien que les individus puissent suivre une psychothérapie, collectivement, nous avons besoin d'événements majeurs qui peuvent déclencher la réflexion qui s'impose pour nous permettre en tant que société de changer.

Pluto manifestation.
L'une des manifestations de Pluton : les soulèvements de masse. Photo : Shutterstock.

À cette importante signature astrologique s'ajoute la combinaison Gémeaux-Verseau, un mélange de logique et de détachement, se traduisant par un besoin de compréhension et de communication.


Mercure préside encore cette Nouvelle Lune et se déplace dans la zone de notre psyché collective qui réfère à notre passé ancestral, à notre Histoire (ce que les astrologues appellent la 12e maison). Il effectue ce parcours en mouvement rétrograde, accentuant la nécessité d’une réflexion profonde. Il nous invite à rassembler les informations oubliées depuis longtemps, mais que nous devons maintenant ramener à la conscience. C'est dans cette voie que la Nouvelle Lune nous demande de nous engager et de prendre des initiatives. C'est une tâche très importante en ce moment parce que les deux archétypes associés à cette zone psychique (Jupiter et Neptune) se trouvent en position élevée dans le ciel et, dans le signe du Poisson, expriment avec aisance et facilité le message naturel dont ils sont porteurs, soit celui de la bienveillance, du pardon et de la compassion envers notre commune humanité.

Le ciel nous promet également de guérir de nos blessures collectives si nous faisons face à notre passé et à nos secrets.


Présentement, il est tentant collectivement de pointer le doigt sur cet "Autre" comme cause de nos peurs et de nos souffrances, mais cette Nouvelle Lune nous demande de fouiller dans notre propre passé pour trouver la véritable source de nos malheurs.

Le Pardon. Photo : Getty

Cette Nouvelle Lune nous invite donc à regarder froidement notre passé, de ne pas le fuir, afin de le comprendre, d'en tirer des leçons, mais aussi pour apporter les changements qui nous permettront enfin de guérir et de pardonner.


Selon la structure de notre carte du ciel natale, nous aurons à interpréter l’un ou même plusieurs des rôles parmi les suivants : investigateur du passé, celui qui pardonne ou qui est pardonné, guérisseur ou guéri, réformateur ou réformé.



19 vues0 commentaire